La mode vient souvent d'en haut, la céruse devrait donc bientôt devenir un must. Vue chez Christian Liaigre, chez Promemoria ou encore chez l'américain Donghia (diffusé par Rubelli), elle succède au "teinté wengé ou chêne clair" dans les intérieurs les plus raffinés. On l'applique à des bases dans des tons gris ou mastic, sur des bois finement veinés.







 Et si le câblé des coussins de mère-grand devenait revêtement pour des murs, piliers ou mobiliers, en rangs serrés ou en motifs psychédéliques, dans des finitions sophistiquées?
 C'est l'idée que les décorateurs de Philippe Parent Studio ont eu pour leur show-room, rue de Bourgogne à Paris (à droite sur la photo).

 
 
Tag(s) : #ATELIER

Partager cet article

Repost 0