Alors que l'UNESCO a inscrit le "repas gastronomique français" dans le patrimoine immatériel de l'Humanité, beauteinterieure s'interroge sur les façons les plus agréables de s'installer pour dîner. 

 

A six et plus

 Pour plus de six personnes, la grande table haute reste évidemment privilégiée. Elle sera d'environ 230cm de long, 280cm ou 300cm pour dix personnes. Compter 60cm par personne. Elle pourra aussi être ovale, c'est moins strict.  

 On a une alternative élégante et adaptée aux espaces plus restreints: deux grandes tables de jeu (120x100cm), que l'on assemble pour en faire une seule plus spacieuse. Certes, cela peut faire "restaurant", mais l'habileté sera d'utiliser un mobilier et de créer un environnement qui atténue cette impression, sans l'effacer totalement car une telle disposition peut-être un gage de convivialité: il est évident qu'un dîner au restaurant est moins "coincé" que peut l'être un dîner chez soi ! Savoir jouer sur cette ambiguité pourra faciliter les choses...

MDP-LA.jpgMDP-LA2.jpg

Cette salle à manger de Marc du Plantier y réussit pleinement (1965 à Los Angeles). Configurée pour un dîner, elle offre 8 places, à gauche, puis se transforme à droite en bureau /salon de jeu: une seule table reste face à la banquette du fond, l'autre étant le long du mur à droite. Tout cela dans la même soirée! On crée ainsi de multiples petits pôles, propices à la conversation. Les chaises seront rangées ou distribuées dans la pièce.

 

 

 

A cinq ou six

TABLE Okeanis

 

 Le concept de grande table peut évoluer vers plus de souplesse, sans sacrifier à l'esthétique. Très intéressante de ce point de vue, la table Okeanis ci-contre, créée en 1988 par Rena Dumas, est composée d'une paire de guéridons et d'une rallonge centrale. Son prix: 15000€ en frêne ondé, sur commande auprès de Mouvements Modernes.

 

 

 

 


Autre possibilité, la table que l'on "dresse" comme on le faisait encore au XVIIIe siècle, sur des tréteaux. Voici (ci-dessous) celle que propose Kelly Hoppen.

adamoo_2010_01.jpg 

 Moins formel, le dîner au salon est possible si l'on dispose par exemple d'un canapé Tufty Time dont le large dossier permet de s'acouder et de poser des assiettes. 

 Ci-dessous, l'idée de table basse "haute" associée à une banquette et à des chaises donne davantage de liberté (de parole) à cinq ou six personnes.  

 Nlles-facons-de-diner-copie-1.jpg

 

      Ci-dessous, une agréable disposition autour de deux petites tables dans cet appartement décoré par Nicholas Haslam, qui "déteste" les tables basses.

gmail.jpg 

 

 

A trois ou quatre

Dînons couchés !

quo-vadis-2001-05-g.jpg

C'est décadent, mais quel plaisir: 2000 ans plus tard, manifestons pour le retour du banquet à la Romaine. Sur des lits de repos accompagnés de guéridons ou adossés à une console, et plutôt sans couverts. Les plats seront adaptés à ce concept très libre.

Version contemporaine: un canapé modulable à large dossier. Voir plus haut.

Version classique,

thumb1--1-.jpg Chaises longues double Victoire et simple Bond Street, de Donghia  thumb1.jpg

      P_901_1.jpg 

Indispensable, le chariot que l'on choisira parmi les modèles design de Silvera,comme le TeaTrolley 901.

 

 

 

 

24012011033.jpg

 Mise en scène au Salon Maison&Objet 2011 par Mis En Demeure, cet ensemble "petites tables+banquette+chaises" reprend joliment l'idée de dîner informel à quatre, et cultive l'ambiguité que nous avons vu plus haut.

 

Tag(s) : #LIFESTYLE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :