En tapisserie de siège, le raffinement se cache  dans les motifs et (ou) dans les détails. Nous avions déjà parlé ici des clous décoratifs.

Voici d'autres approches intéressantes pour donner une plus-value à un fauteuil.


La housse ajustée

HousseSur ce fauteuil Louis XVI, elle est nouée, y compris sur les manchettes des accoudoirs. Ce genre de tapisserie amovible permet de changer de tissu plus souvent. On remarquera les rideaux blancs gansés de noir, une version très graphique du décor de fenêtre. Les couleurs du bois et du tissu modernisent l'ensemble.

 

Le galon en dossier

Verticalement et horizontalement, le galon habille un dossier large et droit comme sur la paire de sièges ci-dessous. On ne cherchera pas un contraste de couleurs, mais plutôt la complémentarité.Image-16-copie-4.png

 

La sur-housse

 Au milieu du dossier et sur les accoudoirs, associée à des coussins, ce style de housse met en valeur les fauteuils de forme complexe comme ci-dessousIl en allège l'effet massif tout en protégeant les zones "sensibles".Image 4-copie-5 

 

La réussite d'une sur-housse vient aussi de l'opposition uni/motifs et du contraste des couleurs, en harmonie avec un intérieur plutôt classique.

 

Assymétrie

 

On plaçait autrefois un motif au centre du dossier et un autre éventuellement au milieu de l'assise. D'où le nom de "motif placé". AujMoiss-5.pngourd'hui on dirait plutôt "motif déplacé" car l'assymétrie est devenue un manifeste du fauteuil tapissé actuel (photo: Moissonnier).

On remarquera que les bois des sièges sont souvent peints en blanc ou noir (verni ou laqué), ou revêtus d'une teinte sablée.



 

 


 

 

Tag(s) : #ATELIER

Partager cet article

Repost 0